PRG Osny

30 mars 2009

Convention de La Rochelle


Convention PRG de La Rochelle

Posté par PRGCERGY à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2009

Diversité et le PRG: Jean-Michel BAYLET président du PRG satisfait

Communiqué de Jean-Michel Baylet, président du PRG

    "C'est avec une très grande satisfaction que j'ai découvert que selon l'étude du Haut Conseil à l'Intégration 9,66% des élus municipaux du parti radical de gauche que je préside seraient issus de l'immigration.
    Le parti radical de gauche est donc, aujourd'hui, la formation politique française qui fait la plus large place à la diversité en politique sans avoir à imposer de politique de quota en interne.
    A mes yeux c'est la démonstration incontestable que l'application des principes républicains dans un cadre laïque est bien plus efficace que tous les discours sur l'action ou la discrimination positive.
    Les radicaux de gauche ont démontré en mars dernier qu'il est possible de présenter des listes avec des candidats de talent issus de l'immigration en position éligible."
   

Posté par PRGCERGY à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2009

Le Parti Radical de Gauche vous adresse pour l'année 2009 ses meilleurs voeux de santé et de prospérité.

Le Parti Radical de Gauche forme le vœu que 2009 soit l'année de la Gauche Française rassemblée et revigorée afin qu'elle puisse pleinement jouer son rôle dans la défense des droits sociaux et économiques, de la laïcité , et de l'environnement.
Ensemble les partis de gauche, tournés vers l'avenir, doivent faire que l'homme et le citoyen redeviennent le point central de nos luttes et de nos préoccupations.
Le Parti Radical de Gauche est prêt et ouvert, un important travail de réflexion est en cours, en Mars prochain il présentera à La Rochelle son nouveau programmeélaboré dans le respect des valeurs les plus profondes de son histoire: l'Human
isme, la laïcité et la solidarité.

   
   

Posté par PRGCERGY à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2008

Défense de la Poste

Manifestation le 13 décembre 2008 à 14 h00 à CERGY, depuis la Direction de la Poste jusqu’à la Préfecture, pour exiger le retrait du projet de privatisation.

Comité du 95 pour la mobilisation contre la privatisation de la Poste, un débat public et un référendum sur le Service Public postal

Premières organisations signataires : A.C ! - C.Q.FD 95, ADECR 95 (Association des Elus Communistes Républicains), ATTAC Cergy et Val d’Oise Sud, CGT PTT 95, Collectif Citoyen pour une Alternative de Gauche Vallée de l’Oise, Collectif Unitaire Cergy, FO.COM 95, Les Alternatifs 95, les Verts 95, LCR 95 (Ligue Communiste Révolutionnaire), NPA 95 (Nouveau Parti Anticapitaliste), MJCF 95(Mouvement des Jeunes Communistes) MJS95 (Mouvement des Jeunes Socialistes), MRC95 (Mouvement Républicain et Citoyen) PCF 95 (Parti Communiste Français), PRG95 (Parti Radical de Gauche), PS 95 (Parti Socialiste) RESOCI (Réseau Solidaire et Citoyen), Solidaires 95, SUD Postaux 95, UD CGT 95, URCF 95 (Union des Révolutionnaires Communistes de France.

Posté par PRGCERGY à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2008

Sarcelles : Le PRG appelle à voter Youri Mazou-Sacko (PS) au 2e tour

La fédération du Val d'Oise du parti radical de gauche appelle l'ensemble de ses électeurs à se mobiliser dans le canton de Sarcelles Nord-Est pour le candidat de la majorité départementale. « Seule la victoire Youri Mazou-Sacko dimanche prochain permettra à la majorité départementale de poursuivre son travail au service de nos concitoyens et de tourner définitivement la page d'une trop longue gestion de droite » explique le PRG dans un communiqué.

Posté par PRGCERGY à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2008

Privatisation de la poste

La dégradation du service public se poursuit depuis plusieurs années, marquée par le manque de personnels dans les quartiers populaires des villes et la fermeture de bureaux ruraux, ainsi que la transformation du service financier de La Poste en banque postale avec la banalisation du livret A.Le gouvernement a maintenant l’intention de privatiser La Poste en en faisant une société anonyme dont le capital sera introduit en bourse.

Cette réforme sonnerait le glas du service public postal, c’est-à-dire de l’un des services publics essentiels à l’exercice réel des droits des citoyens, en l’occurrence du droit à la communication. Nous devons l’empêcher, car nous voulons que ce droit fondamental puisse continuer à s’exercer avec des garanties qu’une gestion privée ne peut apporter.

De quoi s’agit-il concrètement ? De ne pas sacrifier davantage la présence des bureaux de poste dans les zones rurales et les quartiers populaires, partout où l’activité de La Poste ne peut dégager une rentabilité importante. D’améliorer les conditions de distribution du courrier et d’accueil des usagers, et non de les moduler en fonction de l’intérêt financier des zones couvertes. De garantir le prix unique du timbre, de pérenniser la distribution six jours sur sept, supérieure aux obligations européennes. De permettre aux foyers les plus modestes de trouver encore un partenaire bancaire au sein de La Poste, attentif à leur situation.

La privatisation de La Poste ne va pas améliorer la qualité du service rendu, mais au contraire la dégrader et rendre celui-ci beaucoup plus inégalitaire.

Nous nous opposons donc vigoureusement à cette privatisation. Nous demandons que le gouvernement ouvre un grand débat public sur les missions de La Poste et sur l’amélioration du service rendu en réponse aux besoins de la population, ainsi que sur les nouvelles formes de gestion qui permettront de démocratiser les services publics en impliquant davantage les représentants des usagers, des salariés et des élus.

Téléchargez la pétition au format .pdf

Signez la pétition en ligne

Posté par PRGCERGY à 21:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juillet 2008

Principaux points de la réforme des institutions

Pouvoirs présidentiels
-  Le chef de l’Etat pourra prendre la parole “devant le Parlement réuni à cet effet en Congrès” à Versailles et sa déclaration “peut donner lieu, hors sa présence, à un débat qui ne fait l’objet d’aucun vote”.
-  Le texte stipule que “nul ne peut être élu plus de deux fois consécutivement” président de la République.
-  Le pouvoir de nomination du président est soumis dans certains cas à un droit de veto de chaque assemblée, mais qui requiert une majorité très importante des 3/5e.
-  Une procédure de contrôle par le Conseil constitutionnel est instaurée s’il se saisit des pleins pouvoirs, comme actuellement prévu à l’article 16 de la Constitution. - Le droit de grâce du président est limité aux mesures individuelles.

Pouvoirs du Parlement
-  Limitation du recours à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution (il permet de faire adopter un texte sans vote aux projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale) ainsi que “d’un autre texte par session”.
-  Les projets de loi seront examinés en séance dans leur version adoptée en commission - sauf les lois de finances et de financement de la Sécurité sociale - et non plus dans la version initiale du gouvernement.
-  Le gouvernement n’est plus maître de l’ordre du jour que 15 jours par mois, contre 14 pour la majorité et un pour l’opposition et les “groupes minoritaires”.

Adhésion à l’UE
-  Les nouvelles adhésions à l’Union européenne sont ratifiées soit par référendum, soit par voie parlementaire si les 3/5e de chaque assemblée le demandent.

Interventions des armées
-  Le gouvernement “informe le Parlement des interventions des forces armées à l’étranger dans les trois jours”. Le gouvernement devra soumettre à l’autorisation du Parlement la prolongation d’une intervention des forces armées lorsque sa durée excède quatre mois.

Conseil supérieur de la Magistrature
-  Le CSM n’est plus présidé par le président de la République et le garde des Sceaux n’est plus vice-président. Les non-magistrats deviennent majoritaires, il peut être saisi par les justiciables.

Parité hommes-femmes
-  La loi “favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales”.

Référendum d’initiative populaire
-  Un référendum peut être organisé “à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales”.

Langues régionales
-  Les langues régionales appartiennent au “patrimoine national” de la France, dit le texte.

Défenseur des droits
-  Une institution de “Défenseur des droits” est créée. Il pourra être saisi par les usagers d’un service public s’estimant lésés.

JM Baylet au congrès de Versailles
http://cergy-2008.blogspot.com/2008/07/institutions-jm-baylet-au-congrs-\
de.html

Posté par PRGCERGY à 23:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 juillet 2008

Congrès du Parlement prévu le 21 juillet à Versailles

Le Congrès du Parlement, dernière étape de la réforme des institutions, devrait avoir lieu le lundi 21 juillet après-midi à Versailles, selon le calendrier prévisionnel annoncé mardi à l'issue de la conférence des présidents de l'Assemblée nationale.

Le président UMP de l'Assemblée Bernard Accoyer proposera au bureau de fixer l'heure de convocation à 15H30, a-t-il annoncé en conférence des présidents.

Le temps de parole des neuf groupes politiques, quatre à l'Assemblée (UMP, SRC, NC, GDR) et cinq au Sénat (UMP, PS, RDSE, UC, PCF), dont l'ordre de passage sera tiré au sort, devrait être de 10 minutes chacun. La discussion générale devrait durer 1H30.

Pour être adopté définitivement, le projet de réforme des institutions doit réunir les 3/5èmes des suffrages exprimés par les parlementaires réunis en Congrès à Versailles.

Posté par PRGCERGY à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2008

Baylet reconduit à la tête du PRG

Le Congrès du Parti radical de gauche a reconduit aujourd'hui à Paris Jean-Michel Baylet, seul candidat en lice, à la tête de ce parti, qu'il dirige depuis 1996.
Les quelque 400 délégués du PRG ont voté à la quasi unanimité, à l'issue de deux jours de travaux, avec une abstention et trois votes contre, pour la reconduction du sénateur du Tarn-et-Garonne.

Posté par PRGCERGY à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2008

Interview de Jean-Michel BAYLET

Jean-Michel BAYLET est sénateur du Tarn-et-Garonne

baylet_parisien

Posté par PRGCERGY à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]